LA FAQ Spiritualité des Flammes-Jumelles

Un petit glossaire sous forme de FAQ spiritualité pour comprendre l’univers spirituel autour des flammes-jumelles

Adepte. Un initié de la Grande Fraternité Blanche d’un haut degré d’accomplissement, particulièrement dans le contrôle de la Matière, des forces physiques, des esprits de la nature et des fonctions corporelles. Affirmation. Une déclaration positive, commençant généralement par le nom de Dieu, « Je suis », qui affirme et renforce les qualités de Dieu en soi, aidant à amener ces qualités dans la manifestation physique.

Alpha et Oméga. L’intégralité divine du Dieu Père-Mère affirmée comme « le commencement et la fin » par le Seigneur Christ dans l’Apocalypse. Flammes jumelles ascensionnées de la conscience du Christ cosmique qui maintiennent l’équilibre de la polarité masculine-féminine de la divinité dans le Grand Soleil Central du cosmos.

Âme. Projetée de la Présence JE SUIS dans l’évolution physique, l’âme est le potentiel vivant de Dieu. L’âme n’est pas immortelle mais peut atteindre l’immortalité par la fusion avec le Saint Soi Christ et la Présence JE SUIS dans le rituel de l’ascension. L’Esprit. La polarité masculine de la Divinité ; la coordonnée de la Matière ; Dieu en tant que Père, qui, par nécessité, inclut dans la polarité de lui-même Dieu en tant que Mère et est donc connu comme le Dieu Père-Mère. Le plan de la Présence JE SUIS, de la perfection ; la demeure des maîtres ascensionnés dans le royaume de Dieu.

Ange. Un esprit divin, un héraut ou un messager envoyé par Dieu pour délivrer sa Parole à ses enfants. Un esprit tutélaire envoyé pour réconforter, protéger, guider, renforcer, enseigner, conseiller et avertir.

Anges déchus. Les anges déchus sont les anges qui ont suivi Lucifer dans la Grande Rébellion et dont la conscience est donc « tombée » à des niveaux de vibration inférieurs. Ils ont été « jetés sur la terre » par l’archange Michel (Apocalypse 12:7-12), contraints par le karma de prendre des corps physiques denses et d’évoluer à travers eux.

Animal Totem. Nous avons tous un animal totem principal et plusieurs animaux totems qui apparaissent à certains moments de notre vie. Mais l’animal totem flamme jumelle est différent. Il interagit avec chacune des flammes et protège la relation. C’est un peu comme une sorte de gardien.

Archives Akashiques. Tout ce qui existe, exista et existera se trouve dans la mémoire subtile de l’univers. Ces enregistrements directement accessibles donnent de précieuses informations sur notre flamme jumelle. Comme la retrouver, comment se connecter avec elle, quels signes confirment la relation FJ ? Précisions que ces lectures peuvent se faire par des explorateurs Akashiques, qui ont des facultés d’âme développées.

Archange. Le plus haut rang dans l’ordre des anges. Chacun des sept rayons est présidé par un archange qui, avec son complément divin, ou archée, incarne la conscience divine du rayon et dirige les bandes d’anges qui servent sous son commandement.

Archange Michel. L’ange du Seigneur qui défend la conscience christique de tous les enfants de Dieu ; également appelé Prince des archanges et Défenseur de la foi. En tant qu’archange du premier rayon, Michel incarne les qualités de foi, de protection, de perfection et de volonté de Dieu. Il est l’ange le plus vénéré dans les écritures et les traditions juives, chrétiennes et islamiques.

Archange Raphaël. Archange du cinquième rayon spirituel (rayon vert) de la science, de la guérison et de la vision. L’Archange Raphaël, avec Mère Marie, son complément divin, apporte une grande énergie de guérison aux évolutions de la terre.

Archeia (pl. archeiai).De l’anglais, homologue féminin du chœur angélique,  Complément divin et flamme jumelle d’un archange.

Ascension. Le rituel par lequel l’âme se réunit avec l’Esprit du Dieu vivant, la Présence JE SUIS, par l’accélération par le feu sacré à la conclusion naturelle de sa dernière vie sur terre. C’est le processus par lequel l’âme, ayant équilibré son karma et accompli son plan divin, fusionne d’abord avec la Conscience du Christ, puis avec la Présence vivante du JE SUIS CE QUE JE SUIS. Une fois que l’ascension a eu lieu, l’âme – l’aspect corruptible de l’être – devient l’incorruptible, un atome permanent dans le corps de Dieu, libre de la ronde du karma et des renaissances.

AUM. Voir OM.

Aura. Émanation lumineuse ou champ électromagnétique qui entoure le corps physique. L’atmosphère qui entoure et interpénètre les quatre corps inférieurs de l’homme et ses chakras sur lesquels sont enregistrés les impressions, les pensées, les sentiments, les paroles et les actions de l’individu, y compris son karma et les enregistrements de ses vies passées.

Avatar. Du sanskrit avatara, littéralement « descente ». Terme hindou désignant une incarnation de Dieu sur terre. L’incarnation du Verbe.

Bodhisattva. (Sanskrit, « un être de bodhi ou d’illumination ») Un être destiné à l’illumination, ou un être dont l’énergie et le pouvoir sont dirigés vers l’illumination. Un bodhisattva est destiné à devenir un bouddha mais a renoncé à la félicité du nirvana en faisant le vœu de sauver tous les enfants de Dieu sur terre. Un maître ascendant ou un maître non ascendant peut être un bodhisattva.

Chambre secrète du cœur. Une chambre spirituelle derrière le chakra du cœur, entourée d’une grande lumière et d’une grande protection. C’est le point de connexion du cordon de lumière qui descend de la Présence JE SUIS de chacun pour soutenir les battements de son cœur physique, lui donnant vie, but et intégration cosmique. C’est l’endroit où l’on communie avec son Soi Saint-Christ et où l’on attise les feux de la triple flamme.

Chakra. (Sanskrit, « roue, disque, cercle ») Terme utilisé pour désigner les centres de lumière ancrés dans le corps éthérique et régissant le flux d’énergie vers les quatre corps inférieurs de l’homme. Il existe sept chakras majeurs correspondant aux sept rayons, cinq chakras mineurs correspondant aux cinq rayons secrets, et un total de 144 centres de lumière dans le corps de l’homme.

  • Chakra de la base de la colonne vertébrale. Un chakra blanc à quatre pétales situé à la base de la colonne vertébrale. Il est associé au quatrième rayon et à l’expression de la pureté, de l’espoir, de la joie, de l’autodiscipline, de l’intégration, de la perfection, de la plénitude et de l’épanouissement.
  • Chakra de la couronne. Un chakra jaune doré de 972 pétales situé au sommet de la tête. Il est associé au deuxième rayon et à l’expression de l’illumination, de la sagesse, de la connaissance de soi, de la compréhension, de l’humilité, de l’ouverture d’esprit et de la conscience cosmique.
  • Chakra du cœur. Un chakra rose à douze pétales situé au centre de la poitrine. Il est associé au troisième rayon et à l’expression de l’amour, de la compassion, de la beauté, de l’altruisme, de la sensibilité, de l’appréciation, du confort, de la créativité, de la charité et de la générosité.

Chaser et Runner : Une relation de flamme jumelle consiste à être avec la personne avec laquelle votre âme s’est divisée avant que vous ne veniez sur terre. Vous pouvez regarder cela en six étapes différentes et c’est un endroit où il peut y avoir beaucoup de douleur et beaucoup de blessures qui viennent à la vie. Il peut y avoir des tensions et des niveaux élevés de distanciation à un point où il peut être difficile d’être une flamme jumelle à la fois physiquement et mentalement.

Quand il y a beaucoup d’amour entre une flamme jumelle, l’un d’eux peut décider qu’ils veulent fuir la relation. Ce sera le moment où ils pourraient retourner voir un autre partenaire ou arrêter de leur parler, avoir des disputes ou voyager pour s’évader. Il n’y a pas vraiment de raison pour que cela se produise, mais c’est le cas.

Le Chaser est la polarité féminine – toutefois, cela peut être l’homme où la femme. Le Runer est la polarité masculine. Plus souvent un homme mais dans certains cas, ce peux être la femme.

  • Chaser : Le chaser ne vit que pour sa flamme. Il veut sauver, prendre des responsabilités qui ne sont pas les siennes. Toujours dans l’écoute, la bienveillance, il pardonne facilement. Il est le pivot de la relation. Il est aussi capable d’une grande maîtrise et d’un parfait contrôle. C’est ce qui va faire peur au runner, qui cherche à être libre et surtout pas en lien avec la seule personne qui lui renvoie toute son insécurité. Car le chaser ressent l’intériorité du runner et ça le runner en a peur.
  • Runner : Le coureur est parfois la partie de l’âme qui est plus jeune, et l’âme la plus âgée est celle qui sera mature et voudra chasser le coureur. Un partenaire sera plus ouvert à l’amélioration de la relation tandis que l’autre a du mal à gérer la relation. Dans le cas des flammes jumelles, c’est celui qui va fuir la relation. Il ne veut pas faire face aux obstacles qui se trouvent sur le chemin. Les obstacles peuvent être définis comme des questions telles que la confiance, l’amour inconditionnel, la foi dans la relation et les questions spirituelles. Voilà un peu ce qui se passe dans la tête du Runner : “comment cette personne, qui me connait à peine, ressent tout ce que j’essaye d’enfouir, d’éviter ? c’est dangereux ! ” voilà ce qui se passe dans la tête du Runner.

Chela. (Hindi cela, du sanskrit ceta « esclave » ou « serviteur ») En Inde, disciple d’un maître religieux ou d’un gourou. Un terme utilisé généralement pour désigner un étudiant des maîtres ascensionnés et de leurs enseignements.

Chemin. Le chemin d’initiation par lequel le disciple qui poursuit la conscience christique surmonte pas à pas les limitations de l’identité personnelle dans le temps et l’espace et atteint la réunion avec la Réalité par le rituel de l’ascension.

Chohan Seigneur ou maître ; un chef. Chacun des sept rayons a un chohan qui concentre la conscience christique du rayon pour la terre et ses évolutions.

Conseil karmique : voir Seigneurs du karma.

Christ. (Du grec Christos « oint ») Messie (hébreu, araméen « oint ») ; « celui qui est christique », celui qui est entièrement équipé et rempli – oint – par la lumière (le Fils) de Dieu. Le Verbe, le Logos, la deuxième personne de la Trinité.

  • Christique. L’expression individuelle de la conscience universelle du Christ. Sur le chemin spirituel, le Soi-Christ individuel, le Christ personnel, est l’initiateur de l’âme. Lorsque l’individu passe certaines initiations sur le chemin de la christologie, il gagne le droit d’être appelé christique et obtient le titre de fils ou de fille de Dieu.
  • Christ universel. Le médiateur entre les plans de l’Esprit et les plans de la Matière. Personnifié comme le Soi Christ, il est le Médiateur entre l’Esprit de Dieu et l’âme de l’homme.
  • Conscience christique La conscience ou la conscience du soi dans et en tant que Christ, l’atteinte d’un niveau de conscience proportionnel à celui qui a été réalisé par Jésus, le Christ. La conscience du Christ est la réalisation dans l’âme de l’esprit qui était dans le Christ Jésus.
  • Le Moi du Christ. Le Soi supérieur ; notre professeur intérieur, notre gardien, notre ami et notre avocat devant Dieu ; le Christ universel individualisé pour chacun de nous ; le Soi réel de chaque homme, femme et enfant, auquel l’âme doit s’élever. Le Soi-Christ est le médiateur entre l’individu et Dieu.

Cordon de cristal. Le courant de lumière, de vie et de conscience de Dieu qui nourrit et soutient l’âme et ses quatre corps inférieurs. Appelé aussi le cordon d’argent (Ecclésiaste 12:6).

Corps inférieurs. Quatre gaines de quatre fréquences distinctes qui entourent l’âme ; les véhicules que l’âme utilise dans son voyage sur terre : le corps éthérique, ou mémoire, le corps mental, le corps de désir, ou émotionnel, le corps physique. Le corps éthérique abrite le plan de l’identité de l’âme et contient la mémoire de tout ce qui s’est passé dans l’âme et de toutes les impulsions qu’elle a envoyées. Le corps mental est le réceptacle des facultés cognitives ; lorsqu’il est purifié, il peut devenir le réceptacle de l’esprit de Dieu, l’esprit du Christ. Le corps du désir abrite les désirs supérieurs et inférieurs et enregistre les émotions. Le corps physique est le miracle de la chair et du sang qui permet à l’âme de progresser dans l’univers matériel.

Corps Causal. Sphères de lumière inter pénétrantes entourant la Présence JE SUIS de chacun aux niveaux spirituels. Les sphères du corps causal contiennent les enregistrements des actes vertueux que nous avons accomplis pour la gloire de Dieu et la bénédiction de l’homme au cours de nos nombreuses incarnations sur terre.

Cyclopea. Elohim masculin du cinquième rayon, également connu sous le nom de l’Œil de Dieu qui voit tout ou de l’Observateur silencieux. Voir aussi Elohim ; sept rayons.

Décret. Une forme dynamique de prière parlée utilisée par les étudiants des maîtres ascensionnés pour diriger la lumière de Dieu dans les conditions individuelles et mondiales. Il s’agit de la Parole de Dieu faisant autorité, prononcée dans l’homme au nom de la Présence JE SUIS et du Christ vivant, afin d’apporter un changement constructif sur la terre par la volonté de Dieu.

Dharma. Le dharma d’un individu est son devoir d’accomplir sa raison d’être. C’est son plan divin, qui court comme un fil conducteur à travers toutes ses vies. Lorsque le dharma est accompli et qu’un karma suffisant est équilibré, l’âme est éligible pour l’ascension.

Dictée. Un message d’un maître ascensionné, d’un archange ou d’un autre être spirituel avancé délivré par l’intermédiaire du Saint-Esprit par un messager de la Grande Fraternité Blanche.

Dieu Père-Mère. Voir Alpha et Oméga.

Élie. Le prophète israélite qui fut enlevé au ciel dans un char de feu (II Rois 2:11). Il s’est ensuite incarné dans Jean le Baptiste, qui a préparé la voie à la mission de Jésus (Matthieu 17:10-13). Elie était une exception rare d’un homme qui s’est élevé puis s’est réincarné dans une forme physique. Après sa vie en tant que Jean le Baptiste, il est retourné à l’état ascensionné.

El Morya. Le maître ascensionné qui est l’enseignant et le parrain des messagers Mark L. Prophet et Elizabeth Clare Prophet et le fondateur du Summit Lighthouse ; chohan du premier rayon.

Elohim. (Pluriel hébreu de Eloah, « Dieu ».) Le nom de Dieu utilisé dans le premier verset de la Bible : « Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre. » Les sept Elohim puissants et leurs homologues féminins sont les bâtisseurs de la forme. Ils sont les « sept esprits de Dieu » nommés dans Apocalypse 4:5 et les « étoiles du matin » qui chantaient ensemble au commencement, comme le Seigneur l’a révélé à Job (Job 38:7). Dans l’ordre de la Hiérarchie, les Elohim et les êtres cosmiques portent la plus grande concentration, la plus haute vibration de lumière que nous pouvons appréhender dans notre état actuel d’évolution.

Ere du Verseau. Le cycle de 2 150 ans qui suit l’ère des Poissons. L’ère des Poissons nous a permis de comprendre que Dieu est le Fils, illustré par le parrain de cette ère, Jésus-Christ. L’ère du Verseau nous apporte la conscience de Dieu en tant que Saint-Esprit et en tant que Mère divine. Elle est parrainée par le Maître Ascensionné Saint Germain et son complément divin, la Dame Ascensionnée

Esprit charnel. L’ego humain, l’intellect humain et la volonté humaine ; la nature animale de l’homme.

Eveil spirituel : Désigne un cheminement initiatique visant à la réalisation de soi, autrement dit l’illumination. En retrouvant sa vrai nature spirituelle, on va abandonner peu à peu son égo pour se fondre dans le soi divin. L’éveil spirituel est par définition, la raison du cheminement des flammes jumelles. Et l’aboutissement final vers une fusion du masculin sacré avec le féminin sacré d’union avec le divin.

Feu sacré. Le feu de la Kundalini qui se trouve sous la forme d’un serpent enroulé dans le chakra de la base de la colonne vertébrale et qui s’élève à travers la pureté spirituelle et la maîtrise de soi jusqu’au chakra de la couronne, en accélérant les centres spirituels sur le chemin ; également appelé la lumière de la Mère Divine, Dieu, la lumière, la vie, l’énergie, le JE SUIS CE QUE JE SUIS. « Notre Dieu est un feu dévorant » (Hébreux 12:29).

Flamme triple. La flamme du Christ, l’étincelle de vie qui brûle dans la chambre secrète du cœur. La trinité sacrée du pouvoir, de la sagesse et de l’amour qui est la manifestation du Feu Sacré.

Flamme jumelle. La contrepartie masculine ou féminine de l’âme conçue à partir du même corps de feu blanc, l’ovoïde ardent de la Présence JE SUIS. « Ce type de connexion de haut niveau, basée sur l’âme, n’a rien à voir avec la romance. C’est une question de croissance spirituelle », dit Vallejos. « Vous les rencontrez et votre vie change complètement. Vous commencez à voir le monde différemment. Cela vous pousse à vouloir vous engager avec le divin, à changer de conscience et à devenir un être meilleur et plein d’âme dans cette expérience. » Une flamme jumelle peut être un partenaire romantique, un ami, un mentor, ou même un étudiant.

Flamme violette. Aspect septième rayon de l’Esprit Saint. Le feu sacré qui transmute la cause, l’effet, l’enregistrement et la mémoire du péché, ou karma négatif. Appelée aussi flamme de la transmutation, de la liberté et du pardon. Lorsque la flamme violette est invoquée par le biais de la science de la parole, elle entraîne un changement constructif.

Flux de vie. Le courant de vie qui provient de la Source unique, de la Présence JE SUIS dans les plans de l’Esprit, et qui descend vers les plans de la Matière où il se manifeste sous la forme de la triple flamme ancrée dans la chambre secrète du cœur pour soutenir l’âme dans la Matière et nourrir les quatre corps inférieurs. Utilisé pour désigner les âmes évoluant en tant que « courants de vie » individuels et donc synonyme du terme « individu ». Indique la nature continue de l’individu à travers les cycles d’individualisation.

Fraternité des Gardiens de la Flamme. Fondée en 1961 par Saint Germain, une organisation de maîtres ascensionnés et de leurs chélas qui s’engagent à maintenir la flamme de la vie sur terre

Gautama Buddha. Bouddha signifie « l’illuminé ». Gautama a atteint l’illumination du Bouddha lors de sa dernière incarnation en tant que Siddhartha Gautama (vers 563-483 avant J.-C.). Pendant quarante-cinq ans, il a prêché sa doctrine des quatre nobles vérités, du chemin octuple et de la voie du milieu, qui a conduit à la fondation du bouddhisme. Gautama Bouddha occupe actuellement la fonction de Seigneur du Monde et est le hiérarque de Shamballa, une retraite éthérique au-dessus du désert de Gobi.

Grande Fraternité Blanche. Un ordre spirituel de saints occidentaux et d’adeptes orientaux qui se sont réunis avec l’Esprit du Dieu vivant, les hôtes célestes. Ils ont transcendé les cycles du karma et de la renaissance et se sont élevés (accélérés) dans cette réalité supérieure qui est la demeure éternelle de l’âme. Les maîtres ascensionnés de la Grande Fraternité Blanche se sont levés à toutes les époques, de toutes les cultures et de toutes les religions, pour inspirer des réalisations créatives dans le domaine de l’éducation, des arts et des sciences, du gouvernement de Dieu et de la vie abondante à travers les économies des nations. Le mot « blanc » ne fait pas référence à la race mais à l’aura (halo) de lumière blanche qui entoure leurs formes. La Fraternité comprend également certains Chelas non ascendants des maîtres ascensionnés.

Guru. (Sanskrit.) Un enseignant religieux personnel et un guide spirituel ; une personne de haut niveau. Un gourou peut être non ascendant ou ascendant.

Hénoch. Selon la Bible, Hénoch était un prophète qui a prédit le jugement des impies (Jude 4-19). La Bible dit que « Hénoc marchait avec Dieu et il ne fut pas, car Dieu le prit » (Genèse 5:24). Ceci a été interprété comme l’enregistrement de son ascension ; il est maintenant connu comme le maître ascensionné Hénoc.

Hiérarchie. La chaîne universelle d’êtres individualisés, libres de Dieu, qui remplissent les attributs et les aspects de la personnalité infinie de Dieu. Cet ordre universel de l’expression de soi du Père est le moyen par lequel Dieu, dans le Soleil Central, fait descendre la Présence et la puissance de son être/conscience universel afin que les évolutions successives dans le temps et l’espace puissent connaître la merveille de son amour.

Huitième Rayon. Le rayon de l’intégration, où l’on intègre la maîtrise des sept rayons à travers la flamme du Christ, la flamme triple. Le huitième rayon correspond à la chambre secrète du cœur, un chakra à huit pétales derrière le chakra du cœur, où la flamme triple est scellée.

Karma. (Sanskrit, signifiant « acte », « action », « travail » ou « action ») Les conséquences des pensées, des paroles et des actes d’une personne dans cette vie et dans les vies précédentes ; la loi de cause à effet, qui décrète que tout ce que nous faisons revient à notre porte pour être résolu. La loi du karma nécessite la réincarnation de l’âme afin qu’elle puisse payer sa dette ou « équilibrer » ses mauvais usages de la lumière, de l’énergie et de la conscience de Dieu.

Kundalini. Feu Sacré.

Lumière. La lumière spirituelle est l’énergie de Dieu, le potentiel du Christ. En tant que personnification de l’Esprit, le terme « lumière » peut être utilisé comme synonyme des termes « Dieu » et « Christ ».

Logos. (En grec, « parole », « discours », « raison ».) Voir Mot.

Loi cosmique. La loi qui régit mathématiquement, mais avec la spontanéité de la flamme de la miséricorde, toute manifestation à travers le cosmos dans les plans de l’Esprit et de la Matière

Macrocosme. (Grec, « grand monde ») Le plus grand cosmos, l’ensemble de la chaîne et de la trame de la création. Il est également utilisé pour opposer l’homme en tant que microcosme (« petit monde ») à la toile de fond du monde plus vaste dans lequel il vit. Voir aussi Microcosme.

Maître Ascensionné. Des êtres spirituels éclairés qui ont vécu un jour sur terre, ont accompli leur raison d’être et se sont élevés et réunis avec Dieu dans le rituel de l’ascension. Les maîtres ascensionnés sont les véritables enseignants de l’humanité. Ils dirigent l’évolution spirituelle de tous les dévots de Dieu et les guident vers leur Source.

Maître non ascendant. Celui qui a dépassé toutes les limitations de la matière mais qui choisit de rester dans le temps et l’espace pour concentrer la conscience de Dieu pour les évolutions inférieures. Voir aussi Bodhisattva.

Maître Portia. Au cours de ce cycle, l’opportunité sera donnée à l’humanité d’appliquer les lois de la liberté et de la justice, la science de la précipitation et de la transmutation, et les rituels d’invocation à Dieu qui peuvent apporter un âge d’illumination et de paix tel que le monde n’en a jamais connu.

Maitreya. Le Seigneur Maitreya (« celui dont le nom est bonté ») occupe la fonction de Christ cosmique et est connu comme le Grand Initiateur. Il était le gourou d’Adam et Eve dans l’école des mystères connue sous le nom de Jardin d’Eden et était également le gourou de Jésus-Christ.

Mantra. Une formule mystique ou une invocation ; un mot ou une formule, souvent en sanskrit, à réciter ou à chanter dans le but d’intensifier l’action de l’Esprit de Dieu dans l’homme. Une forme de prière consistant en un mot ou un groupe de mots qui est chanté à plusieurs reprises pour magnétiser un aspect particulier de la Déité ou d’un être qui a actualisé cet aspect de la Déité. Voir aussi Décret.

Mater. (Latin, « mère ».) Voir Matière, Mère .

Matière. La polarité féminine (négative) de la divinité, dont la polarité masculine (positive) est l’Esprit. La matière agit comme un calice pour le royaume de Dieu et est le lieu de séjour des âmes en évolution. La matière se distingue de la matière (m minuscule) – la substance de la terre terrestre, des royaumes de maya, qui bloque plutôt que de rayonner la lumière divine et l’Esprit du JE SUIS CE QUE JE SUIS. Voir aussi Mère ; Esprit.

Messager. Celui qui est formé par un maître ascensionné pour recevoir par diverses méthodes les paroles, les concepts, les enseignements et les messages de la Grande Fraternité Blanche ; celui qui délivre la Loi, les prophéties et les dispensations de Dieu pour un peuple et une époque. Mark L. Prophet et Elizabeth Clare Prophet sont des messagers de la Grande Fraternité Blanche pour The Summit Lighthouse.

Microcosme. (Grec, « petit monde ») (1) Le monde de l’individu, ses quatre corps inférieurs, son aura et le champ de force de son karma. (2) La planète. Voir aussi Macrocosme.

Mère. « Mère Divine », « Mère Universelle » et « Vierge Cosmique » sont des termes alternatifs pour la polarité féminine de la Divinité, la manifestation de Dieu en tant que Mère. La matière est la polarité féminine de l’Esprit, et le terme est utilisé de manière interchangeable avec Mater (latin, « mère »). Dans ce contexte, l’ensemble du cosmos matériel devient la matrice de la création dans laquelle l’Esprit projette les énergies de la vie.

Nirvana. Le but de la vie selon la philosophie hindoue et bouddhiste : l’état de libération de la roue des renaissances par l’extinction du désir.

OM. (AUM) La syllabe sacrée de la création, le Verbe qui s’est manifesté au commencement et d’où proviennent tous les autres sons.

Omega. L’Alpha et l’Oméga.

Parole parlée. La Parole de l’Éternel libérée dans les fiats originels de la Création. La libération des énergies du Verbe, ou du Logos, à travers le chakra de la gorge par les fils et les filles de Dieu. Aujourd’hui, les disciples utilisent le pouvoir du Verbe dans les Décrets, les Affirmations, les prières et les mantras pour tirer l’essence du feu sacré de la Présence JE SUIS, du Soi Christ et des êtres cosmiques afin de canaliser la lumière de Dieu dans un but de transmutation, de transformation et de changement constructif dans les plans de la Matière. Voir l’article Qu’est-ce que la science de la parole ?

Plan astral. Une fréquence de temps et d’espace au-delà du physique, mais au-dessous du mental, correspondant au corps émotionnel de l’homme et à l’inconscient collectif de la race ; le dépôt des pensées et des sentiments de l’humanité, conscients et inconscients. Parce que le plan astral a été embrouillé par la pensée et les sentiments humains impurs, le terme « astral » est souvent utilisé dans un contexte négatif pour désigner ce qui est impur ou psychique

Plan éthérique. Le plan le plus élevé de la dimension de la matière ; un plan qui est aussi concret et réel que le plan physique (et même plus) mais qui est expérimenté par les sens de l’âme dans une dimension et une conscience au-delà de la conscience physique. C’est le monde des maîtres ascensionnés et de leurs retraites, des villes éthériques de lumière où les âmes d’un ordre d’évolution supérieur séjournent entre deux incarnations. C’est le plan de la réalité.

Présence JE SUIS. Le JE SUIS CE QUE JE SUIS (Exode 3:13-15) ; la Présence individualisée de Dieu focalisée pour chaque âme individuelle. L’identité divine de l’individu.

JE SUIS CE QUE JE SUIS. Voir Présence JE SUIS.

Présence électronique. Une duplication de la Présence JE SUIS, qui détient le modèle du Soi réel ; une puissante réplique d’un maître ascensionné, la plénitude de son corps de lumière tangible, qui peut être focalisée dans le temps et l’espace dans l’aura d’un disciple. Un dévot qui fait appel à un maître ascensionné, au nom du JE SUIS CE QUE JE SUIS, peut être béni par sa Présence électronique.

Quatre forces cosmiques. Les quatre bêtes vues par Saint Jean et d’autres voyants comme le lion, le veau (ou bœuf), l’homme et l’aigle volant (Apocalypse 4:6-8). Ils servent directement sous les Elohim et gouvernent tout le cosmos de la Matière. Ils sont les transformateurs de la lumière infinie aux âmes évoluant dans le fini.

Retraite. Un foyer de la Grande Fraternité Blanche, généralement sur le plan éthérique où les maîtres ascensionnés président. Les retraites ancrent une ou plusieurs flammes de la divinité ainsi que l’élan du service et de l’accomplissement des maîtres pour l’équilibre de la lumière dans les quatre corps inférieurs d’une planète et de ses évolutions. Les retraites ont de nombreuses fonctions pour les conseils de la Hiérarchie qui s’occupent des vagues de vie de la Terre. Certaines retraites sont ouvertes à l’humanité non ascendante, dont les âmes peuvent voyager vers ces foyers dans leur corps éthérique entre leurs incarnations sur terre et dans leurs corps plus fins pendant le sommeil.

Retraite éthérique. La maison spirituelle d’un maître ascensionné ou d’un être céleste. Les retraites se situent principalement sur le plan éthérique, ou monde céleste, et remplissent de nombreuses fonctions pour la hiérarchie spirituelle lorsqu’elle s’occupe des âmes sur terre. Certaines retraites ont été ouvertes afin que les âmes puissent s’y rendre dans leurs corps plus fins pendant leur sommeil pour étudier dans les universités de l’Esprit.

Saint Germain. Le maître ascensionné qui est le hiérarque de l’ère du Verseau et le parrain des États-Unis d’Amérique ; chohan du septième rayon.

Seigneurs du Karma. Les êtres ascensionnés qui composent le Conseil Karmique. Ils rendent la justice dans ce système de mondes, en statuant sur le karma, la miséricorde et le jugement au nom de chaque âme. Toutes les âmes doivent passer devant le Conseil Karmique avant et après chaque incarnation sur terre, recevant au préalable leur affectation et leur allocation karmique pour chaque vie et l’examen de leur performance à la fin de celle-ci.

Sept rayons. Les émanations de lumière de la divinité qui, lorsqu’elles sont invoquées au nom de Dieu ou au nom du Christ, éclatent comme une flamme dans le monde de l’individu. Les sept rayons de la lumière blanche qui émergent à travers le prisme de la Conscience du Christ. Les rayons peuvent être projetés par la conscience divine d’êtres ascensionnés ou non ascensionnés à travers les chakras et le troisième œil comme une concentration d’énergie revêtant de nombreuses qualités divines, telles que l’amour, la vérité, la sagesse, la guérison, et ainsi de suite.

Soi réel. Voir le Soi-Christ.

Soi supérieur. La Présence du JE SUIS ; le Soi-Christ ; l’aspect le plus élevé de l’identité personnelle. Utilisé par contraste avec le terme « moi inférieur » ou « petit moi », qui désigne l’âme qui est sortie du Tout Divin et qui peut choisir par son libre arbitre d’y retourner en réalisant l’unité du moi en Dieu. Conscience supérieure.

Soleil central. Que ce soit dans le microcosme ou le macrocosme, le soleil central est la principale source d’énergie, le vortex ou le nœud d’échange d’énergie dans les atomes, les cellules, le centre du cœur de l’homme, au milieu de la vie végétale et au cœur de la terre. Le Grand Soleil Central est le centre du cosmos, le point d’intégration du cosmos Esprit-Matière, et le point d’origine de toute création physique-spirituelle.

Transfiguration. Une initiation sur le chemin de l’ascension qui a lieu lorsque l’initié a atteint un certain équilibre et une certaine expansion de la flamme triple. La transfiguration de Jésus est décrite dans Matthieu 17:1-8.

Tube de lumière. La lumière blanche qui descend du cœur de la Présence JE SUIS en réponse à l’appel de l’individu. D’un diamètre de neuf pieds environ, c’est un cylindre qui prend naissance dans la Présence JE SUIS et s’étend sur trois pieds sous les pieds de la personne. Le tube de lumière agit comme un bouclier de protection contre les énergies négatives et est maintenu vingt-quatre heures sur vingt-quatre tant que l’harmonie est maintenue dans les pensées, les sentiments, les paroles et les actes de chacun.

Vie élémentaire. Les esprits de la nature qui sont les serviteurs de Dieu et de l’homme dans les plans de la matière pour l’établissement et le maintien du plan physique comme plate-forme pour l’évolution de l’âme. Les élémentaux qui servent l’élément feu sont appelés salamandres ; ceux qui servent l’élément air, sylphes ; ceux qui servent l’élément eau, ondines ; ceux qui servent l’élément terre, gnomes.

Verbe. Le Verbe est le Logos : c’est la puissance de Dieu et la réalisation de cette puissance incarnée dans et comme le Christ. Les énergies du Verbe sont libérées par les dévots du Logos dans le rituel de la Science du Verbe Parlé. C’est par le Verbe que le Dieu Père-Mère communique avec l’humanité. Le Christ est la personnification du Verbe. Voir aussi Décret.